Gwenaël Lavigne & Stéphanie Godet

Champions du Monde seniors I latines


Le bleu, le blanc, le rouge, le drapeau français était partout à Liège, ce week-end. On ne voyait que ces 3 couleurs autour de la piste. Les supporters et même les familles de Stéphanie et Gwenaël sont venus très nombreux pour les acclamer, les soutenir et hurler leur numéro de dossard : le 19. Par moment, il y avait tellement de bruit que je me demandais comment ils faisaient pour danser en musique.

© photo : François Lecousy

Sur le bord de piste, le couple apparaissait serein et très souriant, comme à l'accoutumée. Gwenaël, par moment, se mettait même à se dandiner joyeusement en attendant son prochain passage sur la piste devant éric Sourdeau qui venait de lui adresser probablement quelques petit conseils de concentration !

La musique lui plaisait, c'est sûr, et l'impatience de danser était là. Durant les éliminatoires qui commencèrent l'après-midi, et déjà dans une ambiance survoltée, Gwenaël et Stéphanie évoluèrent sur la piste avec une aisance incroyable, le sourire jusqu'aux oreilles, tout en gérant un floorcraft sans faille. Ils communiquaient avec le public avec douceur et beaucoup de bonheur, et le public le leur a bien rendu par des « Vas-y Stéfie », « Allez la France », « Allez Gwen ».

© photo : François Lecousy

Le soir venu, après le défilé des couples, le discours de M. Carlos Freitag, président de l'IDSF, les serments et la remise des médailles à tous les participants, Gwénaël et Stéphanie, sans montrer la moindre fatigue et avec un grand don de soi, donnèrent à tout le public un beau spectacle qui offrit à la France ce Championnat du Monde seniors I latines. Ils auront gagné cette saison tous les IDSF auxquels ils ont participés, Blackpool et le Championnat du Monde. Un parcours sans faute en un temps record. Alors, chapeau bas !

François Lecousy