Bagneux


Tout commence dans le petit matin froid de novembre lorsque le soleil vous fait l'honneur d'être présent pour sa lumière plus que pour sa chaleur. Le gymnase est là, devant vous, et dès que vous entrez, c'est l'accueil de l'équipe d'organisation qui vous réchauffe. Une température de la salle qui chauffe, dans tous les sens du terme, au fur et à mesure que la journée avance.


© photos : Jean-Jacques Gueudry

Les sympathiques commentaires de Monsieur Zambetti ont porté les couples de danse en danse sur une piste de 320 m2 de très belle qualité. Le public a pu profiter d'un spectacle d'une très grande variété.
Les séries, les opens, les pauses et les résultats se sont enchaînés dans un timing tenu avec une précision de métronome puisque tout ce qui devait être fait avant 23 heures l'a été sans faillir.
Une fois de plus, les compétiteurs nous ont montré la formidable énergie qui les anime. Mais alors des questions restent en suspens : comment font-ils pour danser un aussi grand nombre de fois dans la même journée et continuer de donner à chaque tour le meilleur d'eux-mêmes ? La pratique de danse sportive ferait-elle secréter une hormone énergisante ?

Jean-Jacques Gueudry